Afin de recueillir l’avis des internautes les gilets jaunes appellent à répondre au questionnaire que vous trouvez ci-dessous. Merci d’être nombreux à donner votre avis et de commenter en bas de notre article si vous souhaitez vous exprimer en surplus.

11 thoughts on “Société : Les Gilets Jaunes appellent à répondre à un « Sondage National » et demande votre avis

  1. Comme toujours ,les « primates » ne comprennent pas grand chose du monde ou nous vivons…nous avons besoin de réformes, de changement dans un monde qui bouge!
    Changer oú disparaître voila le challenge.
    La plupart des caleçons jaunis ne comprennent qu un discours simpliste , ceux qui pensent qu. il faut revenir avec des vieilles méthodes sur base de discours simplistes sans avenir .
    Laissez faire nos dirigeants …..ét alléz au boulot ( tout de suite)

  2. Comme toujours ,les « primates » ne comprennent pas grand chose du monde ou nous vivons…nous avons besoin de réformes, de changement dans un monde qui bouge!
    Changer oú disparaître voila le challenge.
    La plupart des caleçons jaunis ne comprennent qu un discours simpliste , ceux qui pensent qu. il faut revenir avec des vieilles méthodes sur base de discours simplistes sans avenir .
    Laissez faire nos dirigeants …..ét alléz au boulot ( tout de suite)

  3. Voilà le discours que j’attends de MACRON

    Chères concitoyennes, chers concitoyens,
    Les derniers évènements de samedi 1 décembre sont honteux. Aucune revendication sociale ne peut justifier des telles attaques aux symboles de notre république.
    Je m’excuse pour des propos que j’ai tenus et qui ont pu être vécus comme des insultes vers mes concitoyens, mais encore une fois cela ne peut pas être un alibi pour salir notre histoire et notre pays.
    La réponse judicaire sera juste, mais extrêmement ferme, surtout contre les délinquants qui se sont mélangés aux gilets jaunes pour s’attaquer à notre république et à nos forces de maintien de l’ordre.
    Aujourd’hui je veux surtout vous apporter une réponse politique aux revendications des gilets jaunes. Brièvement, sincèrement et en essayant d’être très clair.
    J’ai fait un pari en vous demandant de m’élire il y a dix huit mois. Le pari était de répondre à toutes les souffrances que le mouvement des « gilets jaunes » dénonce depuis quelques semaines, en faisant la France plus grande, plus forte, plus riche. Sans augmenter la dette qui pèse sur le dos de nos enfants.
    Notre société évolue, nous vivons dans un monde qui change à une rapidité jamais connue dans le passé. La compétition est globale, nous ne pouvons pas penser à notre France sans réfléchir à sa place dans le monde entier. Nous sommes obligés de tenir compte des contraintes européennes et des réformes déjà engagées dans d’autres pays.
    Je suis sûr que les mesures que nous avons pris vont rendre la France plus riche, attirer les capitaux, donc réduire le chômage, réduire les aides aux chômeurs et dégager de la ressource pour les personnes plus en difficultés.
    Cependant j’entends que tout cela est un cap à trop long terme pour des parents qui ne peuvent pas faire plaisir à leurs enfants pour Noel, pour des retraités qui ont du mal à arriver à la fin du mois, ou pour des jeunes couples qui doivent se faire aider par leurs parents.
    C’est pour cela que nous allons réduire plus rapidement les charges sur le travail en début 2019 dans le privé, nous allons débloquer les augmentations indiciaires dans la fonction publique en début 2019 et nous allons augmenter les retraites minimales en fin 2019. Nous allons encore plus simplifier la création des entreprises locales et redonner du pouvoir d’achat aux Françaises et aux Français.
    Par rapport à la transition énergétique : nous avons commis l’erreur de mettre des taxes sur le carburant, en sachant que ces taxes touchent tout le monde et que la transition écologique ne fait pas encore le consensus. Nous allons donc revoir nos objectifs, nous allons taxer d’avantage les établissements et les particuliers plus polluants et obliger les établissements publics à réduire leur gaspillage d’énergie. Nous allons inciter positivement au changement et ne pas punir ceux qui ne peuvent pas changer.
    Nous allons devoir sûrement travailler pour que le budget de notre Pays soit équilibré.
    Nous sommes comme n’importe quelle famille. Nous devons revoir nos dépenses pour éviter de laisser trop de dettes à nos enfants. Mais tout cela nous allons le faire ensemble, avec l’opposition et les représentants de la société civile, y compris avec les référents qui le mouvement des gilets jaunes voudra nommer.
    Je peux vous annoncer la première mesure : la réduction des couts de la politique du au moins le 20 %. Cette réduction ne sera pas suffisante pour équilibrer notre budget, mais cela montrera que les politiques français aiment leur peuple et qui sont prêts à faire des sacrifices.
    Parce que la France ne saura pas continuer à être le pays des libertés et des droits de l’homme, le pays de la solidarité et du travail, sans la paix sociale entre citoyens et leurs élus.
    Nous avons devant nous trois années décisives pour l’avenir de notre pays. Nous sommes prêts à assumer nos responsabilités et à travailler encore plus dur pour sortir de cette impasse. Nous n’avons pas peur des violences, la force des idées gagnera sur la haine.
    Pour la France, notre aimée France.

  4. Gilets jaunes, allez voir le vrai monde chez nos voisins, allez voir les règles qui organisent la société dans les pays où les salariés et les retraités s’en tirent mieux qu’en France:Suisse, Luxembourg….
    Nous sommes entourés de débiles aigris, irresponsables et très mal informés
    Demain sera de toute façon plus difficile pour tout le monde si nous nous entêtons à penser que le monde change, qu’on peut consommer des produits chinois pas cher…

  5. L’ouverture D’un blog en Mars 2013 m’a progressivement fait découvrir, et prendre conscience, des exactions de la caste politique, de cette association de malfaiteurs, oligarchie politique qui a détourné le système à son profit. Tous ceux qui dénoncent les abus, journalistes professionnels ou autres auteurs de livres, blogueurs, n’ont qu’une audience relative, car tout est manipulé pour cacher, camoufler la réalité. Et, faire croire au peuple qu’il s’agit de dangereux séditieux, alors qu’ils ne sont que des lanceurs d’alerte pour reprendre le terme actuel. ils nous ouvrent les yeux sur les détournements de toutes sortes, et d’abord ceux de nos institutions qui permettent aux voleurs de pouvoir de se livrer en toutes impunités aux mensonges, aux manipulations et autres diverses forfaitures. Il suffit de lire, de réfléchir, de regarder ce qui se passe, la réalité de ce qui se passe. C’est du vol en bande organisée, il faut y mettre fin. Et, ENFIN, ENFIN, le peuple prend conscience de cette réalité. Bravo, allons jusqu’au bout, ne vous laissez plus manipuler, soyez certains de votre bon droit. Et faisons ce qui est à faire.

  6. Je suis contre ce mouvement car il n’a aucun sens et aucune cohérence, chacun arrive avec ses petites revendications extravagantes… Reconectez vous à la réalité, mettez vous d’accord entre vous et la vous aurez une légitimité.

      1. Pas forcément, il peut juste avoir de l’éducation. Cette vision des « riches » contre les « pauvres » ne veut rien dire. Perso, j’ai vu des gilets jaunes en Audi et en quatre quatre flambants neufs, possédant des pavillons de banlieue coquets et se plaignant de ne plus pouvoir aller au ski. Pardon, mais moi je roule en 306 datée de 2000, je gagne 1800 euros net pour trois personne au foyer, je paye mes charges comme tout le monde sans pouvoir aller en vacances et en finissant mes mois ricrac mais en respectant mon budget, parce que oui, j’ai un budget et je m’y tiens. Je ne vis pas au dessus de mes moyens, même si pour ça je dois manger des pâtes. Et surtout, je ne me plains pas. Je suis heureuse avec ce que j’ai, j’ai une famille aimante et c’est tout ce que la vie peut offrir de plus beau. Comment j’arrive à ça ? Tout simplement en regardant la conjoncture actuelle, en comprenant que la planète n’est pas un puits sans fond de ressources, qu’on ne fait pas de miracle et que tout bien pesé, on n’est pas si mal en France comparé à des pays (comme les états unis) ou il y à zéro sécurité social, zéros smic, zéro aides sociales. Y’a un moment donné où il faut juste savoir être heureux de ce qu’on a et réfléchir avant de demander la lune en offrande.

  7. Très bonne idée de pouvoir apporter quelques réponses , mais beaucoup à développer sur tous ces dirigeants politiques qui ont des avantages énormes , qui sont censés nous représenter , et qui profite du peuple, de tous ces présidents et leurs familles que l’on entretient à grands coups de millions , de ces ministres qui perçoivent des retraites après quelques mois d’exercices , en fait ils sont tous copains et font en sorte que ça dure le plus longtemps possible. De grosses économies à réaliser de ce coté pour financer la transition énergétique

  8. Marre de ce gouvernement d’autistes que nous matraque de taxes
    Je suis un retraité à 1500€ et au premier janvier Jupiter m’a volé 32 euros par mois après 42 années de travail
    VOLEUR !!

    1. Désolé mais:
      1) L’autisme est une maladie, pas une insulte! Un peu de respect serait le bien venus d’autant que je ne vois pas absolument pas le rapport.
      2) Ou trouvez vous l’argent pour payer les retraites dont le nombre de bénéficiére ne fait qu’augmenter en même temps que de diminuer les taxes ? A vous lire, vous semblez ignorer que Mr Macron n’est pas vraiment le Dieu Jupiter (si si je vous l’assure ^^) et que par conséquent il ne peut pas faire les miracles que vous réclamez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.