Un médecin viole un bébé de 5 mois : il est jugé en appel

La victime avait été admise aux urgences le 4 février 2017. Le bébé présentait des blessures graves et profondes aux organes génitaux. 

L’enquête a révélé que c’est son grand-père qui l’avait violé. L’ADN de fillette a été retrouvé sur son sexe. 

Le sexagénaire a avoué les faits tout en affirmant qu’il ne se souvenait que de flashs de cette scène de viol. Il explique qu’il était sous l’emprise de l’alcool et de médicaments au moment des faits. 

L’enquête a également révélé qu’il consultait depuis de nombreuses années des sites pédopornographiques, avec des images mettant en scène des bébés. Le jour des faits, il avait encore visité ce genre de sites. 

Le sexagénaire avait été condamné à 8 ans de prison ferme en première instance. Il a fait appel de sa condamnation. 

Laisser un commentaire