Calais: trois suspects écroués dans une affaire de viol et de séquestration

Ils risquent la réclusion criminelle à perpétuité.

Trois individus, deux frères de 19 et 22 ans et une femme de 37 ans, compagne du cadet, ont été placés en détention provisoire après avoir été mis en examen pour viols avec torture et actes de barbarie. Ils sont soupçonnés d’avoir séquestré pendant deux mois une jeune fille de 18 ans à Calais dans le Pas-de-Calais.

Ce vendredi, les deux hommes avaient déjà été écroués, mais la décision n’avait pas encore été entérinée concernant leur aînée. « Elle a été aussi placée en détention provisoire », a indiqué samedi matin le parquet de Boulogne-sur-Mer.

Demande de rançon

Pendant près de deux mois, la victime, originaire de Dunkerque, a été séquestrée dans une maison d’un quartier populaire de Calais et a été victime de sévices et d’humiliations par les trois suspects, selon le parquet.

Les trois personnes ont été mises en examen pour « viols avec torture et actes de barbarie », « enlèvement, séquestration, détention arbitraire avec actes de torture et de barbarie » et « tentative d’extorsion de fonds », pour une demande de rançon exigée au père de la jeune fille. Ces faits sont passibles de la réclusion criminelle à perpétuité.

La victime, qui a été hospitalisée, présente des traces de brûlures sur tout le corps, des hématomes ainsi que des traumatismes psychologiques très importants, d’après la même source. Elle avait été recueillie par un pharmacien, plus tôt dans la semaine, alors qu’elle errait dans les rues de la ville des hauts-de-France. 

Avec AFP 

Laisser un commentaire