Le soir du 17 août 2015, la trentenaire résidant à Genk a accouché seule puis a enveloppé le nouveau-né dans des draps et des vêtements. 

Elle l’a ensuite abandonné dans un verger au bord d’une route à Kortenbos, en espérant que le propriétaire du terrain découvre le nourrisson. 

C’est finalement un chauffeur de bus qui a découvert le bébé le lendemain matin. Le nouveau-né était en état d’hypothermie. 

Depuis l’enfant, âgé aujourd’hui de 3 ans, va à l’école et est en bonne santé. 

Quant à sa mère, qui souffre de troubles mentaux et narcissiques, elle a été condamnée à trois ans de prison avec sursis. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.