Ce sont des agents municipaux qui ont une aperçu une forme suspecte à proximité de la ViaRhôna, une piste cyclable. Ils se sont approchés et ont fait la macabre découverte. 

Les gendarmes, arrivés sur les lieux, sont arrivés sur les lieux et ont procédé aux premières constatations. 

Une autopsie sera pratiquée dans les prochains jours afin de connaître l’identité de la victime et les causes de sa mort. 

Selon Le Dauphine Libéré, le corps calciné serait celui d’une femme originaire de l’Isère. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.