Un homme s’est introduit au domicile de Natalia Krapivin, 43 ans, et a tenté de la violer. 

Mais comme elle se débattait, il lui a porté 27 coups de couteau. Au même moment, Vanya Krapivin, le fils de Natalia, est rentré de l’école. 

L’adolescent, âgé de 16 ans, a surpris l’agresseur en train de poignarder sa mère. Le jeune homme s’est alors saisi d’un haltère de 3kg et a frappé l’homme avec. 

Mais l’assaillant, âgé de 37 ans, lui a arraché des mains le poids et a frappé au visage Vanya. Puis, pensant que la mère et lui étaient morts, l’agresseur a pris la fuite. 

Vanya et sa mère ont été retrouvés gisant dans leur sang. Le garçon est tombé dans le coma et Natalia est sortie de l’hôpital quelques mois plus tard mais n’a rendu visite à son fils que 2 fois car elle a sombré dans l’alcoolisme. 

Vanya a subi de graves dommages au cerveau et a perdu presque tout l’os frontal de son crâne. Les chirurgiens ont été forcés de lui enlever une partie de son cerveau. 

Cet été, il a repris connaissance et s’est rendu dans un centre de réadaptation à Moscou. Mais, en octobre, il a attrapé la grippe et il est décédé mardi dernier. 

L’agresseur, condamné à 14 ans de prison, fait maintenant face à une accusation de meurtre supplémentaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.