Un homme, âgé 23 ans, était jugé depuis jeudi pour avoir tué son bébé de 2 mois. 

Les faits s’étaient déroulés le 19 mai 2015, dans un village du haut Bugey, dans l’Ain. 

Cette nuit là, le jeune père de famille, âgé à l’époque de 20 ans, a secoué fortement son bébé né prématuré. 

Il a exercé des pressions sur le crâne du nourrisson, âgé de 2 mois, ayant occasionné une fracture de cinq centimètres. 

Lorsqu’il a été transporté à l’hôpital de Bron, l’enfant mesurait seulement 53 centimètres pour 3,3 kilos. Les médecins n’ont pu que constater son décès. 

Le papa a été condamné vendredi à sept ans de prison et trois ans de suivi sociojudiciaire. 

Laisser un commentaire