Un enfant de 5 ans gravement brûlé écrit au Père Noël pour avoir un nouveau visage

Bakhtiyer Sindrov est un garçon de cinq ans qui a vécu un véritable enfer. Il a tout perdu dans l’incendie de sa maison. Et pas que des biens matériels! Bakhtiyer Sindrov a aussi perdu son nez, ses oreilles, ses cheveux… Il n’a pas du tout la même apparence! Il était tout petit à l’époque. Il dormait paisiblement dans son berceau près du foyer quand l’incendie s’est déclaré. 

Le petit garçon de cinq ans a donc décidé d’écrire au Père Noël pour lui demander un nouveau visage. 

« Cher Père Noël, j’ai été brûlé quand j’étais un petit garçon », a-t-il écrit dans sa lettre très touchante. « J’ai perdu mon visage dans l’incendie et depuis, je tente toujours de me cacher des gens parce que je leur fais peur. Moi aussi j’ai peur de mon propre visage quand je le vois dans le miroir. Je n’ai plus de nez, plus d’oreilles, plus de cheveux. Ma maman m’a dit que je n’irai pas à l’école. J’ai souvent mal, mais j’essaie de ne pas pleurer. Ma mère, elle, pleure parfois. Cher Père Noël, si tu me donnes un nouveau visage, je te promets que je ne pleurerai plus jamais dans ma vie. Je veux seulement être comme les autres enfants. » 

Quand Bakhtiyer Sindrov doit sortir de la maison, ses parents recouvrent sa tête d’un drap pour que personne ne voit son visage. 

« Il était vraiment très petit quand son visage, sa tête, son cou et ses épaules ont été brûlés », a raconté Olga Ryabeva, une amie de la famille. « Il était carrément en train de fondre vivant. » 

À cinq ans, Bakhtiyer Sindrov ne sait toujours pas lire et écrire alors il a dicté sa lettre. Sa famille est trop pauvre pour lui payer une chirurgie de reconstruction faciale. Le garçon a tout de même reçu quelques traitements, mais il reste encore beaucoup à faire afin de lui rendre une apparence normale et les procédures sont très dispendieuses.

Espérons que le Père Noël pourra apporter à ce petit garçon de cinq ans ce qu’il désire. Ce n’est pas un cadeau simple et abordable, mais cela lui ferait tellement plaisir!

Laisser un commentaire