Guiclan : le père aurait étouffé sa femme et ses enfants, avant de se poignarder au coeur

Dans le cadre de l’enquête sur la tuerie de Guiclan, dans le Finistère, les autopsies des quatre victimes ont été pratiquées.

Quatre membres d’une famille avaient été retrouvés morts vendredi dans leur maison fermée, avec les clés à l’intérieur. 

L’examen des corps a révélé que les 2 enfants Eléa, 11 ans, et Raphaël, 6 ans, découverts dans leurs chambres, étaient morts après étouffement. 

La fillette a été retrouvée en travers de son lit, « ce qui laisse à penser qu’elle s’est débattue » a expliqué le procureur. 

Elle présentait également deux plaies causées par une arme blanche au niveau du thorax. 

Sandrine, la mère, aide-soignante de 41 ans, a été étranglée à mort. Elle présentait une plaie de défense au niveau de la main, causée par un couteau. 

Yann, le papa âgé 40 ans, a été retrouvé, torse nu, allongé dans la baignoire, une blessure au cœur et un couteau dans la main. 

L’enquête s’oriente donc vers un drame familial. Le père aurait étouffé ses deux enfants et étranglé sa femme avant de se donner la mort. 

Laisser un commentaire