Monde : Elle se fait tuer par son oncle, le père a vécu le meutre par le babyphone

Le père a vécu un clavaire a travers un babyphone.

Difficile de faire plus effroyable que cette histoire qui s’est déroulée aux États-Unis où un homme a décidé d’égorger sa nièce devant ses quatre frères et soeurs. Le père de la jeune fille en question a tout entendu par l’intermédiaire de son moniteur pour bébé. Une véritable tragédie.

C’est le site web d’information et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle tout simplement épouvantable qui nous donne froid dans le dos tant elle est cruelle. En effet, dans l’État du Kentucky, un homme a décidé d’égorger sa nièce devant ses quatre frères et soeurs. Le père de la jeune fille en question a tout entendu par l’intermédiaire de son moniteur pour bébé. Le père a essayé d’arrêter la scène à tout prix, mais il était déjà trop tard quand il est arrivé dans la pièce où se déroulait ce terrible meurtre. 

Autant vous dire que le père de l’enfant, Beni Bulubenchi, est totalement dévasté par ce qu’il a vu surtout qu’il s’agit de son frère Emmanuel Flutur, 33 ans, qui a égorgé sa propre fille devant ses yeux raconte le Daily Mail. Il va sans doute garder en mémoire pour toujours les cris de sa petite fille Joséphine qui se faisait poignarder sèchement par son oncle. Une fois arrivée dans la chambre, Beni Bulubenchi arrive à stopper son frère dans sa frénésie meurtrière et décide d’amener de toute urgence sa fille à l’hôpital qui malheureusement décèdera peu de temps après.

Évidemment comme vous pouvez vous en douter, la police a été prévenue sur-le-champ et à arrêter Emmanuel Flutur afin de le placer en  détention indique le Daily Mail. D’après les informations du média britannique, il était dans un état de folie assez avancé et il était très difficile à maîtriser, les policiers ont dû se mettre à plusieurs pour le contenir et le mettre hors d’état de nuire.

Le Daily Mail explique qu’Emmanuel Flutur est dans l’attente de son jugement, mais il risque de prendre une peine exemplaire étant donné la nature de son crime. Le pire dans cette histoire c’est que Beni Bulubenchi et sa femme avaient proposé à son frère d’habiter quelque temps chez eux afin qu’il puisse se remettre d’une mauvaise passe qu’il était en train de traverser.

Laisser un commentaire