Cette mère de famille de 35 ans, originaire de Guéret dans la Creuse, n’a que très modérément apprécié que son fils d’à peine 17 ans se fasse violenter par un jeune homme, la vingtaine, au beau milieu de la nuit. Comme le souligne France Bleu Creuse, les faits remontent au week-end passé, dans la nuit du samedi au dimanche 7 octobre.

Aux alentours de quatre heures du matin, l’adolescent regagne son domicile légèrement blessé. Immédiatement, la trentenaire prend le volant de son véhicule à la recherche du bourreau, et tente à plusieurs reprises de le percuter. Si ce dernier esquive la voiture une première fois, il est violemment percuté quelques secondes plus tard.

Malgré le choc, la victime ne souffre que d’un hématome à la hanche et d’une entorse à la cheville qui lui valent une ITT de 21 jours. De son côté, la conductrice a été placée en garde à vue cette semaine, après une enquête de police. Elle a été placée en détention provisoire jusqu’à son procès, en comparution immédiate, qui doit avoir lieu le 15 octobre prochain. Elle avait déjà eu affaire à la justice par le passé.

Laisser un commentaire