#ALERTE INFO : Le frère ABDESLAM est LIBRE !

Mohamed Abdeslam, le frère de Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats de Paris de 2015, est de nouveau libre. L’homme avait été condamné le 31 octobre dernier à une peine de 30 mois d’emprisonnement pour vol qualifié contre des fonctionnaires de Molenbeek-Saint-Jean. Un tiers de sa peine a désormais été effectuée, sous surveillance électronique. Son bracelet a donc été retiré, indique vendredi l’avocat de M. Abdeslam, confirmant une information de La Capitale.

Le 23 janvier dernier, trois fonctionnaires de Molenbeek avaient été attaqués alors qu’ils transportaient une somme de près de 70.000 euros vers une banque située place de l’Yser. Un individu armé d’un couteau s’était enfui avec le butin. Un mois plus tard, quatre personnes avaient été interpellées, dont Mohamed Abdeslam, qui avait travaillé par le passé pour la commune de Molenbeek et était donc au courant des transports de fonds.

Mohamed Abdeslam a avoué être derrière le casse, avec Youssef B. et Pierre-Raphaël C. Comme il avait déjà été condamné auparavant pour des vols, il avait écopé d’une peine de 30 mois ferme ainsi que d’une amende de 16.000 euros.

Youssef B., qui a nié toute implication dans le vol, avait lui été condamné à 18 mois de prison, dont la moitié avec sursis. Il devait aussi s’acquitter de 4.000 euros d’amende.

Pierre-Raphaël C. avait lui été condamné à deux ans d’emprisonnement, dont la moitié avec sursis, et à une amende de 1.500 euros. En tant que responsable communal à Molenbeek, il avait fourni de précieuses informations à Mohamed Abdeslam sur le transport et le contenu de la caisse communale.

Trois mois après son arrestation, en mai, Mohamed Abdeslam avait été placé sous surveillance électronique. Celle-ci s’est poursuivie après sa condamnation et il a désormais purgé un tiers de sa peine. Son bracelet lui a donc été retiré.

Laisser un commentaire