Justice : Un homme de 19 ans jugée pour violences volontaires à Castres

Un jeune homme de 19 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Castres à 2 ans de prison ferme pour avoir, le 25 octobre dernier à Burlats, planter un homme à plusieurs reprises avec un tournevis.

Ce soir-là, des petites incivilités, des «erreurs de jeunesse» ont pris une tournure impensable et dramatique. Le 25 octobre dernier à Burlats, excédé depuis plus d’un mois par le tapage nocturne d’une bande de jeunes squattant sous sa fenêtre, et après avoir passé de multiples appels aux forces de l’ordre pour s’en plaindre, un habitant décide une bonne fois pour toutes de prendre les choses en main. Il est 23 heures et sur les récents conseils des forces de l’ordre, ce père de famille sort de chez lui pour filmer ces individus. À ce moment-là, le groupe de jeunes prend la fuite. L’affaire aurait pu en rester là.

Des traces de strangulation

Mais sans doute un peu revanchards, les individus décident de revenir sur les lieux pour crever les pneus de ce voisin à l’aide d’un tournevis trouvé «au niveau des poubelles». Le père de famille âgé d’une trentaine d’années entend ce qu’il se passe et descend tout de go de chez lui, pieds nus et en sous-vêtement, pour les intercepter. Tous se dispersent mais il réussit à prendre en chasse l’un d’entre eux sur une centaine de mètres, avant de l’immobiliser au sol. Une bagarre s’ensuit entre les deux individus jusqu’à ce que le jeune de 19 ans se saisisse du tournevis, qui avait servi à crever les pneus, pour planter à plusieurs reprises – au moins 6 fois – le père de famille qui finira difficilement par s’enfuir et appeler les secours. Après les faits, ce dernier a dû être hospitalisé pour un pneumothorax du poumon gauche et des côtes cassées. Des traces de strangulation ont également été diagnostiquées par le médecin légiste.

D’après la DPM 

Laisser un commentaire