Un jeune homme de 26 ans résidant dans le Montana, aux Etats-Unis, a ensuite démembré leurs corps et les a dissous dans des bacs d’acide dans le sous-sol de la maison. 

Il a plaidé coupable vendredi pour avoir poignardé à mort Marilyn Pickett, 15 ans, et Jackson Wiles, 24 ans, en août 2017. 

L’accusé aurait passé un accord avec les magistrats. Il a avoué les faits afin d’échapper à la peine de mort. Il devrait être condamné à la prison à vie avec une possibilité de libération conditionnelle. 

Les deux victimes ont été tuées dans la maison de la coaccusée Tiffanie Pierce, à Missoula. Cette dernière a plaidé non coupable et son procès est prévu pour mars. 

Standingrock a déclaré vendredi qu’il avait poignardé Wiles et que Pierce avait tué Pickett. 

Il a dit qu’il avait tendu le couteau à Pierce et ne l’avait pas arrêtée lorsqu’elle avait attaqué l’adolescente. 

Le verdict de Standingrock sera connu le 4 janvier. 

Laisser un commentaire