Gilets jaunes: le gouvernement renonce à plusieurs des premières mesures annoncées mi-novembre

Une partie des mesures annoncées par le gouvernement pour répondre à la crise des “gilets jaunes” vont être abandonnées, en raison de l’annulation de la hausse des taxes sur le carburant. 

Le gouvernement compte renoncer à une partie des mesures annoncées par Édouard Philippe mi-novembre au début du mouvement des gilets jaunes, au motif que certaines d’entre elles ne s’imposent plus en raison notamment de l’annulation de la hausse des taxes sur le carburant, a confirmé Matignon ce mardi 18 décembre à l’AFP.

Dans le budget 2019 en cours d’adoption à l’Assemblée nationale, l’exécutif compte notamment renoncer à l’extension du chèque énergie à deux millions de foyers supplémentaires, a indiqué Matignon, sollicité sur le devenir de ces mesures “d’accompagnement” annoncées mi-novembre par le Premier ministre. Autres mesures abandonnées: le relèvement du barème kilométrique et le doublement de la prime à la conversion pour les gros rouleurs, confirme l’entourage du Premier ministre, pour une économie totale de 130 millions d’euros.

Avec AFP 

Laisser un commentaire