Maltraitances : Une fille de 9 ans torturée comme une terroriste par son père et sa belle-mère

Décidément, les parents qui maltraitent leurs enfants sont nombreux et se font remarquer à l’approche du temps des fêtes comme l’illustre l’histoire de cette petite fille qui a été torturée comme une terroriste à plusieurs reprises par son père et sa belle-mère.

C’est la chaîne de télévision TVA Nouvelles qui rapporte cette histoire terriblement triste qui nous donne la nausée tellement il s’agit d’une histoire cruelle. En effet, aux États-Unis, dans l’Utah, une petite fille a été torturée comme une terroriste à plusieurs reprises par son père et sa belle-mère. Heureusement pour elle, elle est encore en vie et elle peut remercier l’hôpital qui l’a reçue pour des soins parce que c’est le personnel qui a averti la police.

Là où cette histoire prend une autre proportion, c’est qu’il ne s’agit d’une histoire de négligence parentale classique. En effet, TVA Nouvelles souligne que les deux adultes ont utilisé des méthodes de tortures que les autorités utilisent pour faire parler les terroristes. Pourquoi être autant violent avec une fille de 9 ans ? Qu’est-ce qu’elle a fait pour mériter ça ? Et surtout où ces deux adultes ont-ils appris ces méthodes de tortures ? Une enquête a été ouverte et elle servira notamment à répondre à ses questions.

Mais en quoi consistent ces méthodes de torture exactement ? TVA Nouvelles explique que la petite fille aurait été victime de “waterboarding”, une technique qui simule la noyade. D’après la chaîne de télévision, les deux adultes auraient mis la fillette dans un bain et l’auraient forcé à rester dedans. Il lui aurait également posé une serviette sur son visage puis aurait versé de l’eau. Ainsi, il était impossible pour la petite fille de respirer et cela reproduisait la sensation de noyade.

Mais ce n’est pas tout, TVA Nouvelles explique que la belle-mère aurait mis plusieurs coups au visage de la petite-fille. Ce qui aurait expliqué pourquoi ils l’ont amené à l’hôpital. C’est une fois là-bas que la petite fille a reçu de l’aide et que le personnel de l’établissement a décidé d’appeler la protection de l’enfance qui s’occupe d’elle maintenant. Quant au père et à la belle-mère, ils ont été arrêtés.

Laisser un commentaire