Samedi dernier, une jeune femme était retrouvée morte à Saint-Jean-sur-Richelieu. Quelques heures plus tard, la police a arrêté son présumé meurtrier, un homme que la victime fréquentait. Mais voilà que TVA Nouvelles aurait appris que le couple se serait rencontré il y a quelques mois alors qu’ils terminaient tous les deux une thérapie pour le traitement des dépendances.

Le présumé meurtrier, un homme de 24 ans nommé Vincent Boucher, fait maintenant face à des accusations de meurtre prémédité. Quant à la victime, une femme de 27 ans nommée Laurie-Anne Grenier, les autorités signalent qu’elle le fréquentait depuis septembre dernier.

Le meurtre de la victime se serait produit samedi vers 18h45 dans un appartement de la rue Bouthiller Nord à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Boucher a été arrêté quelques heures après le drame alors qu’il se trouvait à 120 km de la scène de crime, à Sainte-Adèle, dans les Laurentides.

Selon ce qu’avance TVA Nouvelles, des amis de la jeune femme auraient confié que le couple s’était connu dans un centre de traitement des dépendances en Estrie qu’ils avaient fréquenté entre juin et août.

Une amie de la victime qui l’a connue alors qu’elle suivait aussi une thérapie a expliqué qu’il s’agissait d’une jeune femme pleine de vie qui souhaitait vraiment mettre fin à ses problèmes de consommation.

Le couple aurait débuté sa relation à Sherbrooke, où les deux amoureux ont vécu pendant un mois, puis ceux-ci auraient décidé de s’installer à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Selon TVA Nouvelles, le couple aurait quitté son appartement de Sherbrooke après avoir été évincé par le propriétaire qui avait constaté que les lieux avaient été gravement endommagés depuis que les deux amoureux s’y étaient installés.

Vincent Boucher s’est rapidement retrouvé dans la mire des policiers suite à la découverte du corps de la victime.

D’ailleurs, la feuille de route du suspect ne l’aide vraiment pas, étant donné que ses antécédents criminels démontrent clairement que l’homme a déjà fait preuve d’un comportement très violent par le passé. En mars dernier, Boucher faisait notamment face à une accusation de voies de fait armées sur un autre homme.

Sinon, son dossier criminel indique divers délits par le passé, dont certains en lien avec le trafic de stupéfiants.

La prochaine comparution de Boucher est prévue pour le 21 janvier.

Laisser un commentaire