Cela fait maintenant quatre mois que Mathieu Martin, un baroudeur français de 32 ans, n’a plus donné signe de vie. Dreadlocks, grand sourire derrière une longue barbe et sac à dos, ce dernier parcourait les cinq continents depuis l’âge de 20 ans et se trouvait en Argentine au moment de sa disparition. 

Ce mercredi, la justice locale a inculpé, pour homicide, deux frères arrêtés dans le cadre de cette affaire. “Il existe des indices soutenant la thèse d’un homicide, pour lequel deux hommes arrêtés ont été inculpés”, a déclaré le procureur Ramiro Ossorio, lors d’une conférence de presse à Salta, à 1.600 kilomètres au nord de Buenos Aires. Le corps du voyageur n’a, à l’heure actuelle, pas été retrouvé.

“Tentative de vol”

Le dernier message de Mathieu Martin a été envoyé le 8 août depuis Tilcara, dans la province de Jujuy, à 1.600 kilomètres au nord-ouest de Buenos Aires. Le lendemain, il a été aperçu avec deux autres touristes, à San Isidro, un hameau de la province voisine de Salta, à une vingtaine de kilomètres du Cerro Morado, une montagne qui culmine à 5.000 mètres d’altitude.

Les arrestations sont intervenues dimanche dans la ville d’Iruya grâce à des témoignages, selon le parquet de Salta. 

“Mathieu Martin se serait perdu et serait arrivé au domicile des deux suspects (les frères Juan et Froilan Cuevas) dans les environs escarpés de Huacamola”, a ajouté le procureur.

Le corps activement recherché

L’inculpation “se base sur le témoignage de la soeur des deux hommes arrêtés, décrits par les habitants comme alcooliques et problématiques”, selon le ministère public. Selon Ramiro Ossorio, le mobile de l’assassinat pourrait être “une tentative de vol”. 

“Les (frères) Cuevas reconnaissent avoir vu la victime. Nous pouvons lier sa disparition avec sa mort. Son corps n’a pas été retrouvé mais les recherches continuent dans la zone. Les forces de l’ordre sont accompagnées de chiens”, a-t-il ajouté. 

Mathieu Martin “communiquait fréquemment avec ses amis et sa famille qui ont déjà été informés de la théorie qui est privilégiée”, a indiqué le représentant du ministère public. 

Avec AFP

Laisser un commentaire