La peine de perpétuité de Francis Heaulme a été confirmée ce vendredi par la cour d’assises des Yvelines, dans l’affaire du double meurtre de Montigny-lès-Metz. 

Accusé du meurtre de deux enfants dans cette ville de Moselle en 1986, Francis Heaulme a toujours nié être le meurtrier. Il avait déjà été condamné à la perpétuité en première instance, malgré l’absence de preuves matérielles ou d’aveux venant de l’accusé, déjà condamné pour neuf autres meurtres et incarcéré depuis 1992.

Pour ce crime, Patrick Dils a passé 15 ans à tort en prison, avant d’être acquitté en 2002 à la faveur de la révision de son procès. 

Laisser un commentaire