Mohamed Kharbouch a été condamné vendredi en appel par la Cour d’assises du Vaucluse à la perpétuité pour les viols de 8 jeunes femmes, âgées de 13 à 24 ans, commis à Rochefort du Gard et Avignon. 

Cet homme de 35 ans écope de la même peine qu’en première instance. L’accusé n’a exprimé aucun remord. 

Il est rare d’écoper la prison à vie pour un crime n’ayant pas entraîné la mort. Mais les viols étaient d’une telle barbarie que les jurés l’ont condamné à la peine maximum. 

En septembre 2011, une jeune fille de 21 ans avait été retrouvée en état de choc, le visage tuméfié, dans un parc d’Avignon. 

Elle avait été enlevée la veille par l’accusé et emmenée de force dans un hôtel où Mohamed Kharbouch l’avait battue à coups de crosse de pistolet avant de la forcer à sniffer de la cocaïne. Il l’avait ensuite violée avec une violence inouïe. 

Sept autres victimes seront par la suite identifiées. Chacune rapportera comment l’homme les a torturées, et transformées en jouets sexuels en les terrifiant et en les droguant de force.

Laisser un commentaire