La justice égyptienne a condamné à trois ans de prison une femme de 25 ans pour avoir touché les parties génitales d’un singe en faisant des allusions à caractère sexuel, a rapporté vendredi le quotidien d’Etat Al-Ahram.

Un tribunal de la ville de Mansoura, dans le nord de l’Egypte, a reconnu coupable Basma Ahmed, d'”incitation à la débauche” et d’avoir “commis un acte obscène en public”, selon une source judiciaire citée par le journal.

Allusions à caractère sexuel

D’après une vidéo de l’incident, la jeune femme touche en riant les parties génitales du singe dans un magasin animalier de Mansoura, tout en faisant des allusions à caractère sexuel, tandis qu’autour d’elle des personnes gloussent.

Arrêtée en octobre, Basma Ahmed “a avoué (…) l’incident mais a dit qu’elle n’avait pas eu l’intention de commettre un acte indécent et qu’elle souhaitait chatouiller le singe”, selon le quotidien.

La vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux, avait suscité un torrent de commentaires virulents à l’encontre de la jeune femme.

Avec AFP

Laisser un commentaire