PAU : L’action des Gilets Jaunes à France 3 Pau se termine sur un échec pour un direct mais une victoire de mobilisation

Depuis ce vendredi, les gilets jaunes du Béarn ont pris d’assaut le siège de France 3.

À Pau, on ne lâche rien pour les gilets jaunes du Béarn. Cette après-midi c’est une opération coup de poing partagée avec différents gilets jaunes à savoir ceux d’Artix, Mourenx, Pau, Lescar, Somoulou etc… .

Pour se faire entendre, environ 200 gilets jaunes ont investis les lieux pendant 3 heures ou plus de FRANCE 3 Pau – Aquitaine. Et pour le moins que l’on puisse dire, ils sont venues en grand nombre s’amasser devant les locaux afin que certains puissent être reçus pendant le direct du soir pour se faire entendre et exprimer ce qu’ils appellent la vérité.

GJ du Béarn et France 3 : Ils demandent à être entendu lors d’un direct – Nos confrères déclinent pour l’instant leur demande.

Selon les gilets jaunes, il apparaît que certains médias dont France 3, dénature de vérité le mouvement des gilets jaunes béarnais. Certains points notamment concernant les revendications et les actions, sont parfois dénaturés du sens réel de la problématique abordée. En effet, les revendications sont parfois exprimées par les médias comme étant flous et hasardeuses. Pourtant, en Béarn, elles sont claires, cohérentes, et de bon sens avec ce que réclame depuis le 17 Novembre le mouvement qui dans le Béarn continu de maintenir la pression sur le Gouvernement ainsi que le représentant local, le maire de Pau.

17 H 00 : Les gilets jaunes sont de retour à leur QG et n’ont pas eu gain de cause. La direction de Fr3 Pau ayant refusé de les recevoir. 

Cette action coup de poing et pacifique entraînera-t-elle d’autres action à l’avenir ?  

A suivre demain lors de la grande marche Béarnaise des Gilets Jaunes avec un depart à 10 H place Verdun de Pau.

14 H 30 : Selon nos informations prises sur place en direct : 3 portes paroles sont actuellement en discussion avec des personnes de France 3. En surplus, selon des témoins GJ sur place, voyant arriver les GJ proche du siège, FRANCE 3 à décider de fermer ses portes. C’est une dame des locaux qui a accepté d’ouvrir la porte close, et qui selon des témoins a fait suivre les gilets jaunes à l’intérieur des locaux. Il n’y a eu donc aucun forçage de porte ou de contrainte de la part des GJ souhaite préciser un témoin.

Les Gilets Jaunes entonnent la Marseillaise dans les locaux de France 3 AQUITAINE à PAU

Nous voulons qu’il n’y ait en aucun cas de litige avec les médias, mais nous souhaitons rétablir la vérité sur ce qu’est réellement la mobilisation des gilets jaunes dans le Béarn. Cela fait des semaines, que les médias, banissent la vérité, que ce soit dans les nombres de personnes investies dans le mouvement, qu’également sur la mise en avant d’action qui sont parfois dénaturé par la violence commise par certains. Nous sommes en aucun cas solidaire de ce genre d’action, et ne cautionnement aucunement l’extrême violence commise par certain, nous sommes de vrais Gilets Jaunes.

Témoignage d’une personne sur place.
LEs GJ refusent de quitter les locaux de France 3 sans avoir été entendus

Pour l’heure, il est question de se faire entendre, et surtout par cette opération de montrer le ras-le-bol de ce que le gouvernement s’emploi à faire. Selon eux, Emmanuel Macron et son gouvernement se pensent au dessus des lois, et souhaite faire de notre pays, un pays de non-droit. France 3 a décliné la demande des Gilets Jaunes, mais pour eux, cette action est une victoire car elle a une fois de plus démontré « solidarité et mobilisation » des Gilets Jaunes du Béarn… Irréductibles Gaulois ou presque ? Le mouvement selon les représentants n’est pas prêt de s’essouffler.

Laisser un commentaire