Sarah Brownridge, une femme de Saskatoon, au Canada, était tellement heureuse quand son bébé Creed est né en septembre 2017, mais quelques mois avant de fêter son premier anniversaire, son enfant est mort. 

« C’est le plus grand sentiment d’impuissance qu’on puisse éprouver », a confié la mère endeuillée à Radio Canada.

« [Devant ce genre de situation] il n’y a rien qu’on puisse faire pour son enfant. C’est hors de notre contrôle », a-t-elle continué.

Quand son fils était hospitalisé, Sarah lui a donné tout le lait qu’elle pouvait. 

« C’était la seule chose que je pouvais faire pour mon fils », s’est-elle rappelé. 

Cette épreuve l’a sensabilisé à ce que peuvent traverser les autres mères. Elle a donc décidé de tirer tout son lait pour en faire don. C’est ainsi qu’elle a réussi à amasser environ 100 litres de lait maternel pour tout donner à la banque de lait maternel NorthStar Mothers, située à Calgary. 

Un don qui aura des conséquences dans tout le pays

Jannette Festival, le directrice de la banque de lait maternel NorthStar Mothers s’est réjouie de cette bonne nouvelle en affirmant que ce don pourra aider des milliers de bébés malades. Le lait sera réparti en lots qui seront distribués dans tout le Canada. 

Ce don fait de Sarah Brownridge l’une des cinq plus grandes donneuses de l’histoire de la banque de lait maternel albertaine. Jannette Festival a expliqué que les besoins en lait maternel seront toujours présents et elle a profité de sa tribune pour inviter les mères à faire des dons d’au moins 4 litres de lait maternel, si elles le peuvent.

« Dans de nombreux cas, cela sauve des vies », a-t-elle déclaré.

Ces histoires font tellement de bien à lire! Bravo à Sarah d’avoir réussi à surmonter son deuil pour faire ce don si important. Elle sait maintenant que tout ceci n’aura pas été en vain et que son lait sauvera probablement la vie d’autres enfants qui pourront être sauvés un peu grâce à elle. C’est un sentiment extraordinaire pour une mère qui n’a pas pu tenir son bébé dans ses bras plus longtemps que quelques mois et qui l’a perdu beaucoup trop vite. Ça donne un peu un sens à tout ceci. 

Laisser un commentaire