Deux jeunes hommes, dont l’un âgé de 18 ans, ont comparu cette semaine devant le Tribunal d’Oran, en Algérie, pour le viol et le meurtre de Zahaf Salsabil en août 2018. 

Envoyée par sa mère pour faire des courses, cette fillette de 9 ans avait été enlevée près de son domicile. Son cadavre sera découvert le 19 août dans un sac en plastique près d’un garage. 

Elle a été violée et sauvagement assassinée. 

Le principal accusé a plaidé coupable mais a en revanche nié les accusations de viol sur la petite fille.

Il a tenté de plaider l’homicide involontaire. Il a expliqué avoir étouffé « accidentellement » l’enfant alors qu’il tentait de fermer la bouche de la fillette avec sa main, pour l’empêcher de crier. 

Il a également tenté de disculper son complice en niant le connaître. 

Les deux accusés ont été condamnés lundi à la peine de mort. 

Laisser un commentaire