Gilets Jaunes : Le boxeur Christophe Dettinger placé en détention provisoire

Le boxeur a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès.

L’ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger a été placé mercredi soir en détention provisoire dans l’attente de son procès le 13 février, pour l’agression de deux gendarmes samedi lors de l’ « acte VIII » des Gilets jaunes à Paris. 

Durant l’audience du Tribunal, Christophe Dettinger a éclaté en sanglots : 

« Je regrette mes actes […]. Je ne suis pas fier de moi. Je suis un père de famille, j’ai trois enfants à élever correctement. Vraiment, je ne suis pas fier de ça » a déclaré l’ancien champion de France de boxe. 

« C’est honteux » ont crié ses soutiens à la sortie de la salle. « Vous voulez la guerre, vous allez l’avoir» ont crié d’autres. 

Laisser un commentaire