Ils lui ont peut-être évité de commettre un geste irréparable. Jeudi, les policiers d’Orvault, près de Nantes, ont fait usage de leur taser pour maîtriser une mère de famille qui menaçait de mettre fin à ses jours. Selon la police, qui rapporte les faits, la jeune femme de 25 ans était en train de se mutiler avec un couteau, en bas de chez elle, quand elle a été désarmée par le tir de taser, peu après midi. Quelques instants auparavant, elle avait déjà menacé de se jeter par la fenêtre.

Les policiers sont intervenus chez cette femme, déjà connue des services, après avoir reçu un appel de son ex-conjoint. Ce dernier venait d’apprendre que sa fille de 5 ans ne s’était pas rendue à l’école depuis mardi. Inquiet et « connaissant les problèmes de son ex-compagne avec l’alcool », il avait alors prévenu la police pour qu’une patrouille vérifie que son enfant était en bonne santé.

La fillette retrouvée sur place

A leur arrivée, les policiers auraient été insultés par cette femme, qui en aurait même frappé un à la tête. Après avoir refusé l’accès à son domicile aux agents, elle les aurait menacés avec un couteau, avant de tenter de le retourner contre elle. Maîtrisée au taser, la jeune femme a été conduite « sous la contrainte » au CHU de Nantes.

La petite fille, elle, a bel et bien été retrouvée dans l’appartement de la mère, « dans sa chambre mais prostrée dans le noir », rapporte la police. L’enfant a été remise à son oncle en attendant le retour de son père.

Laisser un commentaire