Il y a des histoires comme ça qui vous redonne foi en l’humanité. L’héroïne de celle-ci se nomme Irena Ivic, chauffeur de bus à Milwaukee dans l’Etat du Wisconsin.

Alors qu’elle effectuait son trajet quotidien le matin du 22 décembre, la conductrice aperçoit une fillette qui court pieds nus au bord de la route. Son sang ne fait qu’un tour quand Irena réalise que l’enfant est seule, en danger et vêtue en tout et pour tout d’un body et d’une couche.

Elle gare rapidement son véhicule au bord et court à la poursuite de la petite fille, raconte The Mirror. Lorsqu’elle la rattrape enfin, celle-ci est en pleurs et souffre du froid. La conductrice la prend dans ses bras et la ramène jusqu’à son car, s’efforçant tant bien que mal de réchauffer l’enfant d’à peine 19 mois. Une passagère lui vient en aide en lui offrant une grosse veste. Une fois calmée, l’enfant finit par s’endormir, tandis qu’Irena appelle les secours et la police.

«Au bon endroit au bon moment»

Les autorités parviennent à retrouver le père de la fillette qui explique à la police que sa femme souffre d’une maladie mentale et qu’elle a probablement oublié la petite à l’église. Heureusement, grâce aux bons soins de son ange gardien, l’histoire se finit bien. D’autant plus que la mère n’a pas été incriminée.

Filmée par les caméras de vidéosurveillance du bus, la scène a été publiée par les employeurs d’Irena, qui ont également salué le comportement de la conductrice. «Je suis simplement heureuse d’avoir été au bon endroit au bon moment», a-t-elle expliqué aux journalistes. 

Laisser un commentaire