image d'illustration © MaxPPP

Dans le Lot-et-Garonne, Marc d’Angelo a porté plainte contre X pour le décès de sa compagne Sandra et de son bébé, Giulia, après un accouchement au Pôle de santé de Villeneuve-sur-Lot.

Il veut connaître les circonstances exactes du drame qu’il a vécu en septembre 2018 et qu’il pense être “une grossière erreur médicale”, selon La Dépêche.

“Je l’ai vu mourir dans mes bras”

Juste après la naissance de sa fille, le papa raconte que sa conjointe ne se sent pas bien : “Ses lèvres sont bleues, elle ne me parle plus. Quand je me retourne vers le moniteur, je vois que son rythme cardiaque baisse fortement. Je préviens tout le monde. Elle continue à perdre du sang. Le gynécologue s’active à l’éponger et je pense immédiatement à une hémorragie interne. Les médecins s’activent alors, prodiguent un long massage cardiaque. Mais comme elle a perdu beaucoup de sang et que la transfusion n’est pas encore en place, cela ne sert à rien. Pourquoi n’y a-t-il pas des poches de sang immédiatement disponibles dans ce genre de cas. Ce n’est pas normal. Et je l’ai vu mourir dans mes bras”.

Quant à l’enfant, bien qu’on lui dise que “tout va bien”, elle est transférée au CHU de Bordeaux. Quelques jours plus tard, il reçoit alors un coup de fil de l’hôpital : “On me dit alors que Giulla est décédée. Un problème dû à l’accouchement et à un manque d’oxygène. Tous ses organes vitaux étaient atteints”.

Il est alors allé déposer une plainte contre X auprès du commissariat de Villeneuve “afin de connaître les circonstances exactes de la mort de ma compagne et de ma fille. Une autopsie a été pratiquée, et depuis 4 mois, j’en attends les résultats. Pourquoi un tel délai ? C’est incompréhensible. J’ai pris un avocat qui va avoir tout le dossier en main dès lundi”.

D’après LP

Laisser un commentaire