Condamné à 20 ans pour avoir tué en 1994 son meilleur ami de 11 coups de couteau

Le corps sans vie de Stéphane Dieterich, 24 ans, avait été retrouvé lardé de 11 coups de couteau le 5 juillet 1994 entre Cravanche et Châlonvillars, en Franche-Comté. 

Christophe Blind, son meilleur ami, avait expliqué que, la veille, il l’avait déposé devant la fête foraine de Belfort, aux environs de 22H00. 

Il avait déclaré qu’il s’était ensuite promené seul dans la nuit au bord d’un canal, puis dans un jardin d’enfants pour réfléchir tranquillement. 

Le lendemain matin, très tôt, il avait nettoyé sa voiture de fond en comble. La carte bleue de la victime sera découverte dans son véhicule. A l’époque, il avait été placé en garde à vue, avant d’être relâché sans être inquiété. 

En 2013, deux hommes regardaient une émission de télé, consacrée à “L’Affaire Dieterich” lorsqu’ils ont reconnu Christophe Blind. En 1994, quand ils étaient lycéens, c’était un de leurs surveillants. A l’époque, il leur avait fait une bien étrange proposition : le surveillant leur avait proposé de l’argent pour tuer un homme. 

Ces deux nouveaux témoignages avaient permis de faire réouvrir l’enquête. En décembre 2015, Christophe Blind a de nouveau été placé en garde à vue et a fini par avouer le meurtre. 

L’accusé, âgé aujourd’hui de 49 ans, a été condamné vendredi à 20 ans de réclusion criminelle par la Cour d’Assises de Vesoul. 

Laisser un commentaire