Le corps sans vie de Tessa avait été retrouvé le 20 décembre dernier au bord de la route à Saint-Julien de-Concelles, près de Nantes, en Loire-Atlantique. 

C’est un automobiliste qui avait fait la macabre découverte. 

Quelques instants avant, cette lycéenne de 17 ans rentrait chez elle, à pied, après avoir été déposée à un arrêt de car dans le centre-bourg, comme elle en avait l’habitude. 

Elle serait décédée entre 19h30 et 20h30. 

Un mois plus tard, l’inquiète piétine. Toute porte à croire que l’adolescente a été percutée par un véhicule. Mais l’absence de vidéosurveillances, de véhicules abîmés, ou encore de témoins n’aide pas les enquêteurs. 

Parmi les pistes étudiées par les autorités : celle d’un choc provoqué par une remorque, un camion sans que le conducteur ne s’en rende compte. 

Une marche blanche aura lieu ce samedi 26 janvier de Saint-Julien à 14 heures devant la mairie à Saint-Julien-de-Concelles, en Loire-Atlantique.

Laisser un commentaire