L’avocat de Jonathann Daval poursuivi pour violation du secret professionnel

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval, mis en examen pour le meurtre de sa femme Alexia, est poursuivi pour violation du secret professionnel, selon les informations de l’Est Républicain. Une décision que le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, a prise après avoir eu connaissance des conclusions de l’enquête préliminaire ouverte début janvier.

Lors de la confrontation de Jonathann Daval face aux proches de son épouse Alexia, le 7 janvier, des éléments clés avaient été publiés dans la presse. Ce qui avait suscité la colère du parquet et des avocats des parties civiles Me Gilles-JeanPortejoie. Une enquête avait aussitôt été confiée à la sûreté départementale pour violation du secret de l’instruction.

Lors de son audition, Me Randall Schwerdorffer aurait reconnu, selon le quotidien régional, avoir confié lors d’une pause à la mère de son client, Martine Henry, que son fils avait été déstabilisé par une photo d’Alexia et de leur chat, Happy. Des éléments qui avaient très vite été relayés par certains journaux, dont Le Parisien.

« Un rappel à la loi n’est plus suffisant »

« Même s’ils ne sont pas capitaux, ce sont des éléments couverts par le secret de l’instruction », a justifié Etienne Manteaux auprès de l’Est Républicain. Le procureur de Besançon a précisé que Me Randall Schwerdorffer avait déjà été rappelé à l’ordre après s’être montré trop bavard lors de la garde à vue de son client en janvier 2018. « Un rappel à la loi n’est plus suffisant », a-t-il insisté.

La violation du secret professionnel est un délit passible d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende. Le parquet de Besançon a demandé le dépaysement du dossier. L’avocat devrait être jugé devant un tribunal correctionnel d’une juridiction voisine.

« J’accepte de répondre de ma mise en cause », a répondu Me Randall Schwerdorffer sur France 3 Bourgogne Franche-Comté, « mais je suis surpris par la célérité de l’enquête et du renfort médiatique fait autour ». L’avocat de Jonathann Daval déplore que le secret de l’instruction ait été violé de nombreuses fois dans l’affaire Daval, sans aucune réaction de la justice.

Laisser un commentaire