Le 10 janvier, un cadavre a été découvert les mains liées dans le dos, dans le fleuve qui traverse Paris, au niveau du pont de la Concorde. 

Le 17, c’est une femme qui a été repêchée vivante dans la Seine, avant de décéder juste après l’opération de sauvetage, au niveau de l’île Saint-Louis. Il s’agirait d’un suicide 

Le 24 janvier, un troisième corps a été découvert entre les ponts d’Iéna et de Bir-Hakeim. Il s’agit d’un jeune homme de 25 ans qui portait des blessures à la tête et sur le côté. 

Puis, ce vendredi matin, un dernier corps a été repêché dans la Seine, dans le VIème arrondissement de Paris. Il s’agit d’un jeune homme bien habillé mais sans pièce d’identité.

Laisser un commentaire