Dans la nuit du 11 novembre dernier, Kasim Khuram s’était introduit par effraction dans une chambre funéraire de Birmingham, au Royaume-Uni. 

Muni d’une cagoule, ce jeune homme de 23 ans avait profané les neuf cercueils puis avait violé le cadavre d’une femme. 

Il avait été interpellé à sa sortie du funérarium, après y avoir déclenché une alarme. 

Des traces de son ADN avaient été retrouvées sur le corps de cette femme qui, sortie de son cercueil, gisait sur le sol. 

Kasim Khuram a été condamné vendredi à six ans de prison. 

Laisser un commentaire