Il attache 53 kg de béton à sa femme et la jette à l’eau

Rodolfo Rudy Arellano comparaît à partir de mercredi devant un Tribunal de Fort Worth pour le meurtre de sa femme Elizabeth Pule Arellano. 

Les faits se sont déroulés le 15 avril 2016 au Texas, aux Etats-Unis. 

Après une soirée passée à faire la fête avec des collègues, cette assistante médicale de 28 ans est rentrée chez ses parents pour y passer la nuit. 

Mais tôt le matin, la maman d’Elizabeth a été surprise de ne pas voir sa fille. Pourtant sa voiture était garée devant la maison, avec son téléphone portable et son sac à main dans l’habitacle. 

Quelques instants plus tard des pêcheurs ont vu quelque chose tomber d’un pont surplombant le lac Worth et ont entendu des cris. 

Les plongeurs dépêchés sur place ont rapidement remonté le cadavre de la jeune femme. Elle avait une corde autour du cou lestée de 53 kg de béton 

Au départ, l’accusé a déclaré qu’il était chez lui la nuit du drame. Mais la vidéosurveillance et la géolocalisation de son téléphone portable ont montré qu’il mentait. 

Les enquêteurs ont également découvert qu’il avait récemment démoli une clôture en bois pour un ami. Cette barrière avait des poteaux encastrés dans des morceaux de béton semblables à ceux qui ont servi à alourdir le corps d’Elizabeth. 

En plaidant coupable, le trentenaire échappe à la peine de mort. Il risque la prison à vie. Il ne supportait que la victime, avec qui il a eu 4 enfants, demande le divorce. 

Laisser un commentaire