Il frappe son bébé de deux mois, lui infligeant une fracture du crâne et une hémorragie cérébrale

Ce lundi, un père de famille a été condamné à huit ans de prison, pour avoir maltraité son fils de deux mois. L’habitant de Waarschoot l’avait secoué et fait tomber au sol.

Ce lundi, un père de famille a été condamné à huit ans de prison, pour avoir maltraité son fils de deux mois. L’habitant de Waarschoot l’avait secoué et fait tomber au sol.

Les faits remontent au 28 avril, quand un bébé de deux mois est admis à l’hôpital, avec une fracture du crâne, une hémorragie cérébrale, et la colonne vertébrale touchée. « Les recherches des experts montrent que ces blessures ne peuvent être accidentelles », a déclaré le juge, selon Het Nieuwsblad.

Et pour cause, l’enquête a démontré que le père, A.C., et qui réside à Waarschoot, aux environs de Gand, avait violenté son enfant. Il l’aurait secoué, puis jeté à terre (ou contre un mur), le faisant tomber dans le coma. Des blessures plus anciennes ont même été trouvées. Le juge affirme qu’elles ne « peuvent être dues qu’à une violence intense ». Pour tous ces faits-là, A.C. a été condamné à huit ans de prison ferme.

Laisser un commentaire