La scène s’est produite fin janvier dans un TGV. 

Un homme, âgé d’une cinquantaine d’années, regardait des vidéos pédopornographiques sur son ordinateur portable devant des passagers totalement médusés. 

L’un d’eux, choqué, a appelé discrètement la police. Le quinquagénaire a été cueilli par les forces de l’ordre à sa descente du train en gare de Massy, dans l’Essonne. 

Lors de la perquisition à son domicile, les policiers ont découvert plusieurs smartphones et disques durs externes, et ce qu’ils ont découvert à l’intérieur fait froid dans le dos. 

Des milliers de photos et vidéos pédopornographiques dont certaines montrent le suspect avec des mineurs, notamment en Thaïlande. 

En garde à vue, le père de famille a reconnu se rendre dans ce pays 4 fois par an pour se livrer à un sordide tourisme sexuel avec des mineurs. 

Il est également soupçonné de s’être livré à des actes pédophiles dans son entourage familial en Ile-de-France et à Lyon, ainsi que dans le milieu associatif à La Réunion, où il réside désormais. Deux petits-cousins pourraient avoir été victimes du pédophile. 

Le quinquagénaire a aussi avoué avoir sciemment pris des responsabilités en tant qu’animateur, bénévole ou encadrant dans des clubs de sport, des associations locales, paroissiales et chez les scouts. 

Il aurait fait au moins une dizaine de victimes qui sont de jeunes garçons mineurs. 

Laisser un commentaire