Une mère de famille viole ses deux enfants pour satisfaire son mari pervers et pédophile

Une mère de 51 ans a violé ses deux enfants pour satisfaire les envies sexuelles déviantes de son mari pervers.

Les abus ont duré plus de 10 ans, mais ils ont surtout été commis par le père. La mère a violé ses enfants alors que son fils avait 15 ans et sa fille était adolescente. Elle a accepté pour éviter que son mari divorce. 

Parfois, la mère regardait son mari violer ses enfants et leur offrait un mouchoir ou une serviette pour qu’ils s’essuient après. 

Les enfants étaient aussi forcé de regarder des vidéos pornographiques et le père les faisait chanter pour qu’ils acceptent de poser des gestes de nature sexuelle. 

La fille de l’accusée était en larmes en cour en écoutant l’histoire de sa famille.

Souffrant du syndrome de Stockholm, la mère était prête à tout pour garder son mari auprès d’elle.

Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d’empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d’identification et de survie.

Les abus se sont tous déroulés dans la résidence familiale, à Queensland, un État australien occupant le nord-est du continent.

La mère a été condamnée à neuf ans de prison après avoir plaidé coupable à sept chefs d’accusation de viol. Elle pourra demander une libération conditionnelle dans quatre ans.  

Le juge David Reid a qualifié cette histoire d’horrible, disant que cela lui donnait des frissons et qu’il n’avait jamais entendu quoi que ce soit d’aussi dégueulasse. Il a même déclaré que la mère n’a jamais montré de remords ou de regrets pour ce qui s’est passé. 

La justice pourra se pencher sur la mère qui n’est pas nommée pour protéger l’identité des enfants. Toutefois, les enfants ne pourront jamais avoir le sentiment de justice rendue concernant leur père puisqu’il est décédé bien avant. 

Laisser un commentaire