L’ancien boxeur Christophe Dettinger a été condamné ce mercredi à condamné à trente mois de prison dont dix-huit mois avec sursis, aménageable en semi-liberté. 

Il était jugé pour avoir frappé deux gendarmes en marge d’une manifestation de gilets jaunes le 5 janvier dernier à Paris. 

Pendant un an, il sera libre la journée, mais en détention la nuit. 

Une demande de libération conditionnelle devrait être déposée dans les jours qui suit.

Laisser un commentaire