Samedi, Nakira Griner a débarqué complètement affolée dans un commissariat de Bridgeton, dans le New Jersey (Etats-Unis), et a expliqué que son fils de 2 ans venait d’être kidnappé. 

La jeune femme de 24 ans a déclaré aux policiers qu’elle promenait son enfant en poussette quand, tout d’un coup, un homme s’était jeté sur elle et l’avait fait tomber, avant de la frapper au sol à coups de pieds. 

L’individu s’était ensuite emparé du garçonnet dans la poussette et avait pris la fuite avec. 

Un vaste dispositif de recherche a alors immédiatement été mis en place pour retrouver le petit Daniel. Mais, très rapidement, les enquêteurs ont relevé des incohérences dans le récit de la mère. 

Ils ont alors décidé de fouiller sa propriété et ce qu’ils ont découvert à l’intérieur est horrible. 

Dans la nuit, vers 3H00, la police a retrouvé des restes de l’enfant brûlés et démembrés dans un sac à main et des sacs à ordures sous un hangar dans la cour de la maison. 

Placée en garde à vue, Nakira a avoué avoir frappé Daniel parce qu’il ne voulait “ni manger ni l’écouter”. Sous les coups de sa mère, l’enfant de 2 ans est tombé dans l’escalier et est décédé. 

Elle s’est ensuite débarrassé du corps en le démembrant et en brûlant les morceaux. 

Une cagnotte a été lancée sur internet afin de venir en aide au papa de Daniel, père également de 2 autres enfants. 7500 dollars ont déjà été collectés. 

Laisser un commentaire