Royaume-Uni: Une jeune fille dans le coma se réveille avec un enfant , elle ignorait sa grossesse.

En décembre dernier au Royaume-Uni, une adolescente de 18 ans est tombée dans le coma après de violentes migraines. Celle-ci s’est réveillée quatre jours plus tard après avoir mis au monde une petite fille, alors qu’elle ignorait complètement être enceinte.

Une jeune britannique qui était tombée dans le coma après une migraine s’est réveillée quatre jours plus tard, avec une petite fille à qui elle venait de donner naissance, relate The Sun. 

L’adolescente, âgée de 18 ans et originaire de la commune d’Oldham au Royaume-Uni, assure pourtant qu’elle ignorait être enceinte lorsqu’elle est allée se coucher en ce soir de décembre, mal-en-point. Ebony Stevenson souffrait d’atroces migraines depuis plusieurs jours.

Deux utérus

En décembre dernier, elle est emmenée à l’hôpital après plusieurs crises d’épilepsie dans sa salle de bain. Au téléphone avec les urgences, la mère de la jeune fille remarque comme un coup de pied au niveau du ventre de sa fille, mais ignorant tout d’une éventuelle grossesse, elle n’y prête pas plus attention. 

Mais une fois à l’hôpital, les médecins s’aperçoivent qu’Ebony est enceinte et qu’elle est sur le point d’accoucher. Quatre jours plus tard, soit le 6 décembre 2018, les médecins opèrent la jeune Ebony d’une césarienne d’urgence, et mettent au monde la petite fille, qui sera prénommée Élodie.

“J’ai cru qu’il s’agissait d’une erreur”

Au réveil d’Ebony, les médecins placent l’enfant sur son corps. L’adolescente, désorientée à la découverte d’un bébé sur sa poitrine, demande alors aux médecins de l’emmener. “Cela semble affreux maintenant (…) mais j’étais tellement confuse que j’ai cru qu’il s’agissait d’une erreur” raconte-t-elle.

“Rencontrer mon bébé était tellement surréaliste. J’étais dans un autre monde”, a-t-elle encore confié à la presse britannique. “Mais ma mère m’a tout expliqué pendant que les infirmières étaient là et celles-ci m’ont redonné ma petite fille pour que je la tienne correctement pour la première fois. Même si j’étais si confuse, et plutôt effrayée, c’était un beau moment et elle était si silencieuse.”

La jeune femme racontera plus tard à la presse britannique qu’elle avait continué à avoir ses règles tout au long de sa grossesse, et que son ventre n’avait pas grossi. 

Ebony est en fait atteinte d’une rare anomalie de l’utérus, puisqu’elle est en fait dotée de deux utérus. Sa fille s’était donc développée dans l’un des deux, tandis que l’autre continuait à fonctionner normalement, ce qui explique qu’elle avait encore ses règles. Quant aux convulsions dont elle a souffert, il s’agirait de pré-éclampsie, une pathologie de la grossesse, selon les médecins.

Laisser un commentaire