Axelle Flocard, 21 ans, avait été retrouvée inanimée dans un petit logement qu’elle louait chemin du Long Pont à Lagnes, dans le Vaucluse. 

Ce sont les gendarmes qui avaient fait la macabre découverte dans la nuit du 5 février. 

La victime, originaire de Saint-Sorlin-en-Valloire (Drôme), venait d’être étranglée et laissée pour morte par son propriétaire qui vit dans un mas mitoyen. 

Elle a été ranimée sur place puis a été transportée à l’hôpital où elle est morte trois jours plus tard. 

L’autopsie a confirmé une mort par strangulation. Le suspect est le propriétaire du logement que venait de louer Axelle Flocard, chemin du Long-Pont. 

La jeune femme aurait dû commencer un stage quelques jours plus tard dans une entreprise d’huiles essentielles à Coustellet. 

Le meurtrier, un électricien de 34 ans, décrit comme paranoïaque et fragile psychologiquement, a avoué l’agression, avant d’être interné en psychiatrie. 

Axelle était une jeune femme épanouie. Elle pratiquait le tennis, le basket-ball et faisait l’unanimité auprès de ses nombreux camarades et amis. 

À la demande de ses parents, Nadine et Thierry, de son frère Boris et de toute sa famille, une marche blanche sera organisée ce samedi 23 février, à 14 h 30, à Saint-Sorlin-en-Valloire. 

Laisser un commentaire