Romanova (gauche), 36 ans, a engagé un détective privé pour savoir si son mari la trompait. L’enquêteur lui a confirmé que Evgeny Romanov avait une liaison avec une certaine Maria Sokolova (droite). 

Le jour de la Saint-Valentin, l’homme de 37 ans a envoyé 101 roses rouges à sa maîtresse et à sa femme. 

Folle de rage, l’épouse a décidé d’éliminer sa rivale. 

Avec l’aide d’un complice, elle a enlevé Maria Sokolova. Dans la voiture, elle l’a étranglé durant trente minutes. 

Puis elle a sorti la victime du véhicule et, alors qu’elle était encore vivante, elle l’a brûlée vive. 

Le procès de Romanova s’est ouvert cette semaine en Russie, près de Saint-Pétersbourg. Elle risque la prison à vie. 

Laisser un commentaire