Alexandre Benalla et Vincent Crase remis en liberté et à nouveau placés sous contrôle judiciaire

Après une semaine en détention, Alexandre Benalla et Vincent Crase vont être remis en liberté. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a répondu favorablement à leur demande.

La  chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a répondu favorablement à la demande d’Alexandre Benalla et Vincent Crase qui ont fait appel de leur placement en détention provisoire la semaine dernière. Les deux hommes vont être remis en liberté, d’ici la fin de journée, et à nouveau placés en contrôle judiciaire, le même qui avait été prononcé en juillet dernier. 

Alexandre Benalla et Vincent Crase, mis en examen pour “violences en réunion” dans le cadre de l’enquête sur les violences du 1er-Mai, étaient soupçonnés d’avoir violé leur contrôle judiciaire. L’information a été révélée par Mediapart à la fin du mois de janvier. Le site d’information a en effet publié les enregistrements clandestins, datés au 26 juillet soit quatre jours après leur mise en examen, d’une conversation entre les deux hommes qui avaient pourtant interdiction de se rencontrer comme l’impose leur contrôle judiciaire.

Laisser un commentaire