Suad Gorcevic a comparu cette semaine en appel devant la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle pour violences volontaires ayant entraîné la mort de son bébé. 

Les faits se sont déroulés le 7 mai 2015 à Epinal, dans les Vosges. 

Ce jour là, ce père de famille a violemment frappé et secoué l’une de ses jumelles, la petite Alisa.

La fillette a succombé à ses blessures le lendemain à l’hôpital. 

Le 10 mai 2015, la maman a fini par craquer alors qu’elle venait de voir sa garde à vue levée. Elle a mimé, avec l’aide d’un petit baigneur, les gestes de son époux, excédé par les pleurs de leur fille. 

Suad Gorcevic a été condamné vendredi à 15 ans de réclusion criminelle, soit la même peine qu’en première instance. 

Quant à la maman, elle avait été poursuivie en première instance pour violen

Laisser un commentaire