Saint-Denis: Il agresse sexuellement un enfant

Délicate affaire que celle jugée le 5 mars dernier devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Julien R. comparaissait pour une agression sexuelle commise sur un garçonnet de quatre ans et demi, au mois de mars 2018.

Le jour des faits, Julien R. et ses parents avaient reçu la visite d’un couple d’amis venu avec leur enfant, dans leur maison de La Montagne. Très vite, le petit s’était retrouvé seul avec l’homme de 35 ans. Ce dernier en avait alors profité pour baisser son pantalon et tenter d’imposer une pénétration sexuelle au garçonnet sans y parvenir.

La victime avait fini par tout révéler à ses parents après leur avoir confié qu’il ne voulait “plus voir Julien” parce qu’il était “méchant“. Entendu par les policiers, le suspect avait, lui, expliqué qu’il était parti se masturber dans la salle de bains après avoir mis la main du garçon sur son sexe.

Il s’avère que Julien R. souffre d’un lourd passif médical. Il a grandi avec les séquelles d’un AVC dont il a été victime à l’âge de 7 ans. Comme cela a été confirmé par le spécialiste qui l’a examiné, son développement affectif a été impacté par cet accident vasculaire cérébral qui lui a aussi valu d’être longtemps paralysé à 80 %. L’homme qui touche l’Allocation adulte handicapé n’a jamais eu de partenaire sexuel et est d’ailleurs isolé socialement.

L’expert indique encore que le Dionysien n’aurait “pas d’attirance particulière pour les enfants“. Son geste serait plutôt à mettre sur le compte d’une “certaine immaturité sexuelle“. Le prévenu, accompagné par son père à l’audience, et représenté par Me Molière, a finalement écopé de deux ans de prison avec sursis mise à l’épreuve, le tout assorti d’une obligation de soins. Il devra également indemniser la victime et ses parents. Il semblait à peine conscient.

Laisser un commentaire