Santé: Augmentation des cas de rougeole dans le monde : L’Unicef s’alarme

Avec près de 229.000 cas de rougeole signalés dans le monde en 2018, contre environ 170.000 en 2017, l’OMS avait lancé un premier cri d’alarme. Aujourd’hui c’est au tour de l’Unicef d’exprimer sa vive préoccupation. En effet, malgré l’existence d’un vaccin «sûr, efficace et peu coûteux», la rougeole connaît une recrudescence dans le monde, notamment en France.

2269 CAS SUPPLÉMENTAIRES RECENSÉS EN FRANCE

Dix pays totalisent plus de 74% de l’augmentation des cas de rougeole dans le monde en 2018. Parmi eux, l’Ukraine, les Philippines, le Brésil et même la France. En effet, selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance, la France occupe la dixième place parmi les pays où la rougeole a explosé entre 2018 et 2017, avec 2269 cas supplémentaires recensés.

Inquiète, l’agence lance un “appel au réveil” et rappelle l’importance de la vaccination. Plus contagieuse que l’Ebola, la tuberculose ou la grippe, la rougeole met en danger des enfants mal nourris ou des bébés trop jeunes pour être vaccinés. Il n’existe à ce jour aucun traitement contre cette maladie qui se propage par l’air et infecte les voies respiratoire.

C’est un appel au réveil. Nous disposons d’un vaccin sûr, efficace et peu coûteux contre une maladie très contagieuse – un vaccin qui a permis de sauver près d’un million de vies chaque année au cours des deux dernières décennies.

a déclaré dans un communiqué de l’Unicef Henrietta H. Fore, sa directrice générale.

Selon les données de l’OMS qui a publié un rapport de la rougeole en Europe, plus de 82 500 personnes ont contracté la maladie sur le continent en 2018. Un nombre 15 fois plus élevé qu’en 2016.

Pour rappel, la vaccination contre la rougeole est obligatoire en France depuis 1er janvier 2018. Elle fait partie des 11 vaccins obligatoires chez les enfants. Elle protège de la maladie dans près de 100% des cas après deux doses de vaccin.

Selon l’ARS Rhône-Alpes, une personne contaminée par ce virus peut infecter 15 à 20 personnes en cas de couverture vaccinale insuffisante dans l’entourage.

Laisser un commentaire