La française tuée à Londres avait rendez-vous avec un homme rencontré sur le net

Laureline Garcia-Bertaux, une française de 34 ans résidant à Londres, ne s’était pas rendue à son travail lundi. 

Ses collègues, inquiètes de ne pas la voir au boulot et ne pas pouvoir la joindre, ont signalé sa disparition aux autorités. 

Le corps sans vie de la trentenaire a été retrouvé mercredi soir par les policiers dans une fosse peu profonde, creusée dans le jardin de son logement de Richmond, une banlieue cossue du sud-ouest de Londres. 

La victime, originaire d’Aix-en-Provence, travaillait pour l’entreprise de relations publiques Golin. 

Diplômée de l’école d’art et de design Central St Martins de Londres, son compte Instagram la présente comme une blogueuse, styliste, designeuse, travaillant également dans le marketing digital et le cinéma. 

Ses amis expliquent qu’elle était une utilisatrice active des applications de rencontres Tinder, Bumble et Inner Circle. 

Selon son ami Daniel Hugues, 27 ans, elle devait rencontrer un homme le dimanche soir, soit la veille du signalement de sa disparition. Cet homme n’a toujours pas été identifié et est activement recherché par les enquêteurs. 

Laisser un commentaire