La nourrice de la petite Susie, morte en 2012, condamnée à 6 ans de prison aux Assises d’Evreux

Cinq ans après les faits, une assistante maternelle qui heureusement ne l’est plus à ce jour, vient d’être condamnée à 6 ans de prison pour la mort de la petite Susie, âgée de 6 mois lors des faits.

C’est la cour d’assises d’Évreux qui l’a condamnée ce jour et durant deux jours interminable de procès pour ses parents.Ainsi et dans les faits, la jeune femme en 2012 avait secoué la petite fille pour la faire taire et l’avait selon elle tué accidentellement.La cour d’assises à savoir les jurés auraient jugé en cette déclaration. Mais la petite Susie n’est plus.

C’était le lundi 20 février 2012, dans l’Eure. La petite Susie, 6 mois, est gardée par sa nourrice, à Boissey-le-Chatêl. L’enfant pleure beaucoup, et son aide maternelle s’agace. Pour la faire taire, elle la secoue. La petite ne survivra pas.

Deux ans plus tard, en 2014, l’enquête révèle que la fillette est morte du syndrome dit du « bébé secoué ». L’autopsie montre en effet un traumatisme crânien et d’importantes lésions. La suspecte, toujours en exercice auprès d’autres enfants, finit par reconnaître son geste sur l’enfant.

« C’est une peine qui n’est pas lourde compte tenu des faits, mais _c’est une peine juste_, a déclaré l’avocate de la défense, Sandra Gosselin, à l’issu du procès. Pour l’instant ma cliente a surtout beaucoup pleuré. Elle a deux enfants qu’elle ne verra plus et je pense qu’elle a particulièrement peur du monde carcéral. »

La jeune femme encourait la réclusion criminelle à 20 ans, et a fini par être condamnée à 6 ans de prison. La décision est loin de satisfaire les parties civiles dont les parents de la jeune fille et le parquet qui hésite à faire un recours contre la décision. Un second procès pourrait avoir lieu . Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.