Giulio Spaziani, 3 ans, est né sans avant-bras droit. Habitué à vivre avec ce handicap, il va avoir une réaction très touchante en découvrant le bras bionique qui a été fait sur mesure pour lui. Dans cette vidéo, il essaie pour la première fois sa prothèse robotisée et il fait bouger ses doigts.

Giulio peut prendre des objets en main grâce à son bras bionique

« Quand Giulio était plus jeune, il avait une fausse main, mais il ne pouvait rien faire avec », raconte Samuela Sarda, la maman de Giulio. Le petit garçon de trois ans, a essayé différents modèles de prothèses au fil des années, mais aucun de ces modèles ne lui permettait d’appréhender les objets. Depuis des mois, Giulio et ses parents se rendent dans un laboratoire pour élaborer un bras bionique adapté à l’enfant. À force de parler de ce projet, ils ont décidé de donner un nom au nouveau bras, Energy. Même les médecins à la clinique utilisent le nom Energy pour parler de cette prothèse qui répond aux commandes du cerveau de l’enfant.

La prothèse réagit aux commandes du cerveau

De petits capteurs situés à l’intérieur de la prothèse interprètent les signaux nerveuxdes terminaisons qui se situent dans son moignon. Il suffit à l’enfant de penser à fermer sa main, pour que les signaux envoient la demande au bras bionique de bouger ses doigts. « Wow, t’as vu ça maman ? », crie Giulio de joie lorsqu’il arrive à tenir une règle dans sa main. « Pour beaucoup de gens cela semble être un simple mouvement mécanique, mais pour quelqu’un qui n’a pas de main, c’est un miracle », raconte la maman. « Je peux la garder ? », demande gentiment Giulio en se tournant vers le docteurDaniele Zenardi, de l’hôpital de Palestrina, près de Rome. La main fonctionne comme une pince et les doigts ne peuvent pas encore bouger individuellement. Ce type de prothèses plus évoluées pourra être envisagé lorsqu’il aura terminé sa croissance.

Laisser un commentaire