Une source ayant pu consulter le dossier d’instruction indique qu’une hachette avec des traces de sang encore non identifiées a été découverte dans la cave de Jean-Marc Reiser le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan.

Lors des perquisitions dans l’appartement, la cave et la voiture de Jean-Marc Reiser, le principal suspect dans l’affaire de la disparition de Sophie Le Tan, une centaine d’objets ont été prélevés pour analyse. Et parmi ces objets, une hachette avec des traces de sang encore non identifiées découverte dans la cave de Jean-Marc Reiser, indique une source qui a pu consulter le dossier d’instruction. C’est l’un des éléments “les plus troublants du dossier” précise cette personne. On ignore pour l’instant si les analyses de sang sur cette hachette ont déjà été effectuées.

Selon cette même source, la police a retrouvé des bidons d’essence, une bouteille d’alcool, des allumettes, des bâches plastique et une paire de chaussures de marche recouvertes de terre. Autant d’éléments qui accréditent la thèse d’un déplacement dans une zone boisée. 

Ce lundi 18 mars, nos confrères de BFM TV ont publié un article indiquant que “le téléphone de la jeune femme a borné une dernière fois dans le secteur de la forêt de la Robertsau à Strasbourg, ce qui constituerait un élément supplémenatire à l’encontre de Jean-Marc Reiser.

Prochaine audition le 28 mars

On sait d’après une source proche du dossier, que Sophie Le Tan a envoyé un dernier SMS à 9h17 le 7 septembre 2018, jour de sa rencontre avec Jean-Marc Reiser et jour de sa disparition. Son téléphone a cessé d’émettre à 14h49 ce même jour. Jean-Marc Reiser devrait être interrogé sur ces différents élements, le 28 mars, date de sa prochaine audition avec la juge d’instruction Eliette Roux, selon son avocat Francis Metzger.

Laisser un commentaire